10 mai 2017 / 19 h 44 / Bol d’air frais

Emmanuel Macron montre avec cette affaire qu’il est résolu à changer également les pratiques. Il n’y a plus la file d’attente des privilégiés, et celle du menu peuple. Tout le monde est logé à la même enseigne. Si tu veux être candidat pour En Marche, tu vas sur le site, tu remplis le formulaire, que tu sois caissière en supermarché ou ancien Premier Ministre. Pour certains, c’est une humiliation infligée à Manuel Valls, et ils s’en indignent. Pour moi, c’est juste un grand bol d’air, et un retour à une égalité républicaine normale.

Authueil, “Une nouvelle abolition des privilèges”.

  • 1. Le 11 mai 2017,
    Karl, La Grange

    Ah… le mépris de la caissière de supermarché dans le langage courant…

  • 2. Le 15 mai 2017,
    lolosquared

    on en profite encore un petit peu de pouvoir railler cette profession qui dans 5-10 ans max n’existera plus … hélas.

  • 3. Le 20 mai 2017,
    Vieux Moutard

    On dit plus caissière mais hôtesse de caisse ce qui ouvre d’intéressantes perspectives d’évolution professionnelle.

blah ?

Le code HTML est affiché comme du texte. Vous pouvez utiliser la syntaxe Markdown.