22 septembre 2015 / 01 h 19 / Images de Fukushima

Local nuclear energy guarantees a lively future…

When I visited Chernobyl for the first time 7 years ago, I didn’t think that a similar disaster could take place anywhere ever again, and certainly not in Japan. After all, nuclear power is safe and the technology is less and less prone to failure, and therefore a similar disaster cannot happen in the future. Scientists said this, firms that build nuclear power stations said this, and the government said this.

But it did happen.

Arkadiusz Podniesiński : “Fukushima”.

  • 1. Le 24 septembre 2015,
    OlivierJ

    C’est passé il y a quelques mois sur Arte, ce documentaire en 2 parties sur l’Uranium, que j’ai trouvé très intéressant, l’auteur s’est baladé dans plusieurs pays et a même pris des risques personnels en allant dans l’hôpital de Tchernobyl regarder le niveau de radio-activité dans certaines pièces (alors que dehors ça va). Uranium : si puissant et si dangereux . On trouve peut-être ces docus en ligne sur une des plateformes vidéos connues.

  • 2. Le 26 septembre 2015,
    Dave

    Oui, enfin pendant ce temps, il est avéré (études à l’appui) que ce n’est pas l’accident nucléaire, mais la panique imbécile qui a tué pas mal de gens après Fukushima.

    Sans parler de la production énergétique au charbon du Japon, qui est nettement plus préoccupante que le nucléaire ne l’a jamais été…

blah ?

Le code HTML est affiché comme du texte. Vous pouvez utiliser la syntaxe Markdown.