8 octobre 2015 / 15 h 04 / Les jeunes sont des bâtards incultes

Le candidat indépendant soutient également que « les jeunes Québécois “de souche” sont très pourris en français » et que l’anglais « c’est de la merde ».

« Là, en ce moment, ils font de la musique en anglais, ils écoutent de l’anglais, c’est des bâtards. On forme des bâtards, pas de culture », tranche-t-il.

Et que propose-t-il pour accroître la qualité de langue française ?  « Il faut qu’ils adorent leur langue, il faut qu’ils bavent sur leur langue, il faut que ça soit leur vie, il faut que leur culture les motive à apprendre cette langue-là. »

Journal de Montréal, Jean-Philippe Daoust : « “On forme des bâtards pas de culture”, selon un candidat indépendant ».

Je suppose que c’est le même M. Ugo Ménard qui avait en 2014 porté plainte auprès de l’ombudsman de Radio Canada, jugeant que le message “C’est ça l’image qu’on a à Montréal de la ville de Québec, une ville fermée, à 99 pour cent blanche, catholique”, délivré par un entrepreneur au Téléjournal, contenait une injure ouragement raciste, un “message ignoble”.

Son programme électoral de défense du “Québécois de souche”, qu’il définit lui-même comme identitaire, inclut la fermeture de la mosquée à Saint-Hyacinthe (Centre Islamique Maskoutain), qui n’a “aucun lien avec notre culture ancestrale”. “Je trouve que c’est dramatisant (sic) pour un gars qui est identitaire comme moi d’avoir une mosquée à Saint-Hyacinthe.”

  • 1. Le 8 octobre 2015,
    JMU

    C’est très mal, mais dans mon oreille de parisien, l’accent québéquois chez les hommes me donne souvent l’impression qu’un débile mental est en train de parler. Alors forcément, je suis aller écouter la vidéo, et je ne suis pas déçu.

    Voilà, je retourne me cacher derrière mon pseudonymat.

blah ?

Le code HTML est affiché comme du texte. Vous pouvez utiliser la syntaxe Markdown.