Mot clef “internet”

1 mai 2018 / 18 h 05 / La tragédie d’Hayley

Tous les jours depuis son arrivée à Cuba, Hayley, 22 ans, tente de se connecter à Internet. Fébrile, elle essaie de recharger, encore et encore, une page Facebook qui ne s’ouvrira jamais. Soudain, elle fond en larmes. « Quatre jours que je n’arrive pas à aller sur Instagram », dit-elle en sanglotant. Ses six cents « followers » ne verront ni le plat de langoustes qu’elle a photographié à midi, ni ses lascifs clichés de plage, ni cette « si subversive » duckface devant une affiche de propagande de Fidel Castro. « A quoi bon partir en vacances si c’est pour ne rien montrer aux autres ? », dit-elle dans un soupir entre deux reniflements.

Le Monde, Anne-Sophie Faivre Le Cadre : “À Cuba, le désarroi des touristes face aux problèmes de connexion Internet.”

Misère…

  • 1. Le 1 mai 2018,
    kowalsky

    C’est trop horrible…

  • 2. Le 2 mai 2018,
    Karl, La Grange

    J’ai cru pendant un moment que c’était un article du Gorafi… et puis non, cela semble être sur Le Monde. Et je me dis soudainement pourquoi… Une autre version : « Au Cambodge, le désarroi des touristes face aux manques de charcuterie. »

  • 3. Le 2 mai 2018,
    Laurent Gloaguen

    Le ton fait Gorafi, mais je veux bien croire que le personnage est réel.

blah ?

26 avril 2018 / 21 h 59 / Two Visions of The Internet

The young progressives grew up in a time when platform monopolies like Facebook were so dominant that they seemed inextricably intertwined into the fabric of the internet. To criticize social media, therefore, was to criticize the internet’s general ability to do useful things like connect people, spread information, and support activism and expression.

The older progressives, however, remember the internet before the platform monopolies. They were concerned to observe a small number of companies attempt to consolidate much of the internet into their for-profit, walled gardens.

Cal Newport: “On Social Media and Its Discontents.”

  • 1. Le 27 avril 2018,
    Karl, La Grange

    hear hear the gospel. Peut-être que l’erreur des vieux cons… comme nous est de critiquer le danger à la place de promouvoir des alternatives alléchantes. Mais avons nous quelque chose à proposer ?

  • 2. Le 1 juillet 2018,
    8f ca dc 42 42 20 71 97 4b

    Non Karl, avec vous c’est toujours la même rengaine. C’est éculé.

blah ?

23 octobre 2016 / 23 h 06 / Cages dorées

Mais bon. L’internet se voulait distribué: les canaux IRC et les blogues indépendants représentent à mes yeux l’age d’or de ce distributivisme numériques. Mais aujourd’hui je produis bien plus de contenu sur des plateformes extractives comme Facebook et Twitter que sur mon blogue. La volonté et les efforts pour ne pas sombrer dans le confort des cages dorées de plateformes à tendance monopolistique est loin d’être évident et bien des tentatives ont été faites. L’ensemble de solutions proposées par Rushkoff, reponsant sur une approche distributiviste nécessiteront une prise de conscience de fond et un effort qui semblent difficiles à obtenir dans les conditions actuelles.

Stéphane Guidoin : “Des pierres, un google bus et un bon livre”.