Mot clef “islam”

21 novembre 2015 / 12 h 42 / Jihad Kitten

Jihad Kitten

“Ils disent que nous torturons et tuons des enfants. Mensonges. Les frères que j’ai vus ici ne blesseraient même pas une mouche sans raison. Doux pour les créations d’Allah et les musulmans, mais féroces et durs pour les mécréants. #EI #Djihad #Chaton”

New York Times, Robert Mackey: “A Dutch ISIS Fighter Takes Questions on Tumblr.”

Slate.fr : “Un djihadiste répond à des questions d’internautes sur Tumblr”.

Les musulmans au cœur faible et les Bounty [“hommes de couleur, mais blancs à l’intérieur”, coconut en anglais] perturbés utiliseront sûrement le mot-dièse #PasEnMonNom jusqu’à ce qu’arrive le temps où ils seront eux-mêmes la cible des mécréants, simplement parce qu’ils sont musulmans. Et alors ils se mettront à hurler, supplier, et demander l’aide des courageux et nobles moudjahidines.

Susciter la peur et la haine du musulman est au cœur de leur stratégie terroriste. À chaque fois que tu es raciste, xénophobe, l’État islamique gagne.

11 octobre 2015 / 09 h 33 / Voile identitaire

[…] D’après Agnès de Féo, sociologue et réalisatrice de documentaires qui travaille depuis plus de dix ans sur le port du niqab, la loi a « agi comme un déclencheur et suscité des vocations ». Avant 2010, celles qui portaient le niqab « étaient davantage dans une démarche religieuse, piétiste. Aujourd’hui, même si elles affirment toujours vouloir plaire à Dieu, il y a une volonté de revendication, de rupture avec une société qu’elles considèrent comme hostile », explique-t-elle.

Cette analyse met à mal l’idée selon laquelle les femmes qui portent le niqab subiraient la mainmise d’un homme. On retrouve au contraire beaucoup de profils de femmes célibataires, divorcées ou agissant contre l’avis de leur mari et, dans tous les cas, revendiquant leur libre arbitre.

La sociologue évoque enfin une recherche « plus identitaire, qui est rarement suivie d’un investissement religieux profond ». En témoigne le nombre important de converties parmi les femmes qui revêtent le niqab. « Le battage médiatique autour de la loi a permis à certaines de découvrir un moyen de revendiquer une islamité valorisante à travers les codes salafistes, poursuit Agnès de Féo. C’est un renversement du stigmate. On les a nourries d’exclusion, on a projeté sur elles nos propres fantasmes, on a créé le monstre qu’on voulait éviter. »

Le Monde, Julia Pascual : « Loi sur le voile intégral : “On a créé le monstre qu’on voulait éviter” ».

Pendant ce temps-là, au Québec :

Des Québécois votent visage voilé

Une autre forme de “voile identitaire”, je suppose.

  • 1. Le 11 octobre 2015,
    Pilgrim

    Sociologisme puéril, purulent de contrition et toxique, comme d’habitude, normal c’est Le Monde (quand ce n’est pas Libération). L’islam responsable de rien, l’Occident coupable de tout. Antienne de l’orthodoxie suicidaire des Rentiers du Bien, des Mégalomanes de l’Oblativité, des petits capitalistes de la morale. A vomir. Ouf, pour se décrasser de cette indigence intellectuelle, on regardera Shams Bandar juste en dessous ! Ca tombe bien ! On lira aussi (notamment) “Que s’est-il passé” de Bernand Lewis, “Le pacte de Nadjd - Comment l’islam sectaire est devenu l’islam” d’Hamadi Redissi, “La double impasse” de Sophie Bessis (moins bon…).

  • 2. Le 11 octobre 2015,
    Pilgrim

    Et bien sûr “Le sanglot de l’homme blanc” de Pascal Bruckner !

blah ?

9 octobre 2015 / 10 h 39 / Arab Citizenship

Saudi-Born Singer Shams Bandar: Why Do We Pin All Our Problems on the West? by MEMRI TV Videos/Dream TV.

[YouTube.]

Shams. شمس

Why do we pin all our problems on the West? For 1,400 years, we have been slaughtering one another, just because one of us prays one way and another prays a different way. America wasn’t around 1,400 years ago. It wasn’t around even 300 years ago. We have been fighting and shedding blood for 1,400 years, and now we are blaming American and Britain?

La chanteuse Shams a déclaré vouloir renoncer à sa double nationalité saoudienne-koweïtienne et devenir britannique (elle dispose d’un passseport de Saint Kitts and Nevis).

11 septembre 2015 / 18 h 02 / Rappel à Dieu

“La chute d’une grue sur la Grande mosquée de la Mecque en Arabie Saoudite a causé la mort de 87 personnes et 200 blessés vendredi.”

Allah, c’est un mec pas très sympa quand même.

  • 1. Le 15 septembre 2015,
    Karl, La Grange

    En fait, je me disais que les crétins fondamentalistes des États-Unis allait dire pour une fois « Allah est grand ! »

blah ?